TÉLÉCHARGER UN MARIAGE FÉERIQUE (THE GOOD WITCHS GIFT)

Les commérages vont bon train car Cassandra Nightingale, la jeune femme, vient habiter Grey House, une maison qu'on dit hantée et ouvre un magasin de potions, bougies et livres anciens, ce qui n'est pas du goût de la femme du maire, une femme collet monté Mais j'ai appris qu'il y avait 7 téléfilms avant et du coup, je l'ai mise de côté pour plus tard. Profitant d'un planning plus léger en cette fin mai, je me suis donc attelée au visionnage de ces 7 téléfilms que je vous chronique ici dans un seul article. Ce premier téléfilm met donc l'histoire en place. On fait connaissance avec les différents protagonistes, à savoir Cassie, la gentille "sorcière", Jack le shérif qui tombe sous son charme, ses deux enfants, le beau-père de Jack qui l'aide à élever les enfants ou encore la femme du maire, bien pensante et qui voit Cassie comme un suppôt du diable.

Nom:un mariage féerique (the good witchs gift)
Format:Fichier D’archive
Système d’exploitation:Windows, Mac, Android, iOS
Licence:Usage Personnel Seulement
Taille:57.88 MBytes



Depuis , la chaîne câblée Hallmark diffuse la saga The Good Witch, qui narre le quotidien de la "sorcière" Cassandra Nightingale Catherine Bell dans la petite ville de Middleton. J'ignore si j'irai au bout de l'intégrale après tout, même moi j'ai mes limites, dans le genre , mais commençons par The Good Witch - Un Soupçon de Magie : Lorsque la mystérieuse Cassandra Nightingale Catherine Bell s'installe un beau jour en compagnie de son chat noir dans un vieux manoir abandonné et supposément hanté, la petite communauté de Middleton ne met pas longtemps à dire que c'est une sorcière.

Jake Chris Potter , le shérif de la ville, un veuf ayant deux enfants, décide de s'intéresser à la nouvelle arrivante Un semi-remake made in Hallmark du film Chocolat , très similaire, avec une Catherine Bell new-age pas encore totalement botoxée, pour un récit gentillet, et un peu au-dessus du tout venant de la chaîne. Principalement parce que le tout joue un peu sur l'ambiguïté des pouvoirs réels ou non de Cassandra, et parce que les acteurs ont une bonne alchimie.

Un petit plus : le dernier quart d'heure, qui se déroule à Halloween. Un petit moins : la méchante ultra-caricaturale, qui aurait mérité d'être un peu moins écrite comme Mme Kravitz Rien de vraiment calamiteux, mais rien de formidable non plus : il ne se passe pas grand chose, et ça ne méritait pas vraiment un tel carton d'audience pour la chaîne, à l'époque de sa diffusion Mais son premier client, Nick Chasen Rob Stewart , affirme être le véritable héritier du propriétaire de la maison, et tente de chasser Cassandra de sa demeure Suite du précédent téléfilm, tourné un peu à la va-vite et sorti tout juste un an après le premier volet, ce second téléfilm est un peu plus détendu et décontracté Les intrigues secondaires sont peu passionnantes ou surprenantes les deux enfants et leurs amis respectifs, le grand-père qui cherche l'amour, le ème anniversaire de la ville et l'intrigue principale, elle, se déroule et est résolue dans grande conviction.

Bof, en somme. Un téléfilm qui tente de manger à tous les râteliers, à la fois film de Noël clairement tourné en automne , film de mariage, drame familial, etc Pas particulièrement meilleur ou pire que les deux précédents, mais le côté festif me rend indulgent. Mais Abigail les utilise à des fins plus égoïstes et manipulatrices, et bien vite, elle sème le chaos dans la vie de Cassandra Probablement l'épisode ayant le plus de conflits et d'enjeux dramatiques jusqu'à présent, ce qui ne veut pas forcément dire que c'est le meilleur.

Au niveau des bons points, le script injecte donc un peu de tension au travers du personnage d'Abigail, une sorte d'équivalent pour Cassie de la Serena de Ma Sorcière Bien-Aimée. Elle sème la zizanie, elle manipule, elle trahit, bref, c'est le reflet négatif de Cassandra, y compris dans sa manière d'influencer les choses par contre, plus aucun doute quand aux pouvoirs des deux femmes, clairement montrés.

Autre bon point, Martha, qui est sortie de son cliché d'antagoniste caricaturale, pour devenir une faire valoir comique sympathique.

Bref, un épisode qui souffre d'un réel manque d'intérêt et de charme, ce qui est paradoxal puisque le film suivant s'appelle Le grand-père qui se remet en question suite au décès d'un ami, l'adolescente qui a de mauvaises fréquentations, la vague de vol à l'étalage qui occupe Jake, le fils qui est absent et dont la présence se limite à des échanges téléphoniques , l'arrivée de la mère adoptive de Cassie ne croyant pas à la magie de sa fille, le journaliste qui tente de saboter la carrière municipale de Cassie Sans oublier, pire que tout, la vidéo virale tout simplement risible de Cassie en train de disparaître.

On parle là d'une vidéo tellement bouleversante et choquante que les visiteurs affluent des quatre coins du pays pour voir si Cassie est vraiment une sorcière Et je ne parle même pas du debunking final de la vidéo à base de miroir, de jeux de lumière, etc, presque moins crédible que la vidéo en elle-même.

Bref, cette série ronronne de plus en plus, le collagène se fait de plus en plus présent chez Bell, et l'intérêt, lui se fait totalement la malle en même temps que la légèreté des premiers épisodes. Rapidement, cependant, elle apprend que la propriétaire de la Grey House, son ancêtre, avait fait l'expérience des mêmes symptômes qu'elle avant de disparaître mystérieusement Mais quand Audrey disparaît avec tous les objets d'une vente aux enchères caritative, la situation se complique Une ultime téléfilm soporifique pour conclure la "saga", un métrage qui semble n'avoir comme objectif que d'offrir une happy end romantique à tous les personnages, rien de plus, rien de moins.

En effet, hormis cet accent mis sur la romance, pas grand chose d'intéressant à se mettre sous la dent : la sous-intrigue d'Audrey est cousue de fil blanc en plus de ne pas réellement fonctionner, puisque, malgré ce que répète constamment Cassie, elle et Audrey ne se connaissent pas depuis suffisamment longtemps pour qu'elles se considèrent déjà comme "des amies proches" , celle du mariage du beau-fils est quelconque, Martha en fait toujours trois tonnes, Papy radote, et Cassie a changé de coupe de cheveux.

Un schéma élémentaire : Cassandra a une vie formidable à Middletown, tout le monde l'adore, jusqu'à ce qu'un e étranger e arrive en ville, alors même que les proches de Cassie ont soudain des problèmes plus ou moins importants ; Cassandra sourit mystérieusement, énonce des platitudes pseudo-profondes, organise des coïncidences bienheureuses, Martha fait son numéro, et tout se résout par miracle à la fin du film, juste à temps pour que Cassie et Jake franchissent ensemble une nouvelle étape de leur vie.

Partager cet article.

TÉLÉCHARGER ARIELLE T MOITIE

Un mariage féerique

.

TÉLÉCHARGER QUICKTIME POUR MAC OS X 10.4.11

des-news-en-series

.

TÉLÉCHARGER IOS 11.3.3

Un mariage féérique

.

Similaire