TÉLÉCHARGER GCC 4.6

Visual Studio SP1 L'environnement de développement de Microsoft est sans trop de surprise le plus répandu sous Windows. Côté optimisations, on notera que s'il propose la génération de code SSE, SSE2 et AVX uniquement par l'ajout d'un switch en ligne de commande pour ce dernier, l'option n'est pas disponible dans l'interface de Visual Studio , il ne propose pas de vectorisation automatique. Il ne propose pas non plus de dispatcher automatique. Le compilateur intégré à Visual Studio on l'appellera cl par la suite, du nom de son exécutable est de loin le plus pointilleux au niveau de ce qu'il est capable de compiler. Elle est disponible en téléchargement sur le site de Microsoft. Il repose en partie sur des composants réalisés par l' Edison Design Group et très fortement customisés par Intel.

Nom:gcc 4.6
Format:Fichier D’archive
Système d’exploitation:Windows, Mac, Android, iOS
Licence:Usage Personnel Seulement
Taille:19.9 MBytes



Visual Studio SP1 L'environnement de développement de Microsoft est sans trop de surprise le plus répandu sous Windows. Côté optimisations, on notera que s'il propose la génération de code SSE, SSE2 et AVX uniquement par l'ajout d'un switch en ligne de commande pour ce dernier, l'option n'est pas disponible dans l'interface de Visual Studio , il ne propose pas de vectorisation automatique. Il ne propose pas non plus de dispatcher automatique. Le compilateur intégré à Visual Studio on l'appellera cl par la suite, du nom de son exécutable est de loin le plus pointilleux au niveau de ce qu'il est capable de compiler.

Elle est disponible en téléchargement sur le site de Microsoft. Il repose en partie sur des composants réalisés par l' Edison Design Group et très fortement customisés par Intel.

D'un point de vue pratique, il a la particularité de s'intégrer facilement avec Visual Studio et de permettre de convertir facilement ses projets. On peut d'ailleurs passer à tout moment d'un compilateur à l'autre si l'on le souhaite ce qui est un très bon argument pour convaincre les développeurs de l'essayer. Côté optimisation, ICC est extrêmement riche, en proposant entre autre la vectorisation automatique.

Il est également capable de générer des builds ciblées pour différents niveaux de fonctionnalités de processeurs les options QxSSE2, 3, 4. Si l'on était taquin, nous dirions que cela permet pour certains benchmarks présentés par le constructeur dans certaines de ses présentations de creuser les écarts générationnels.

L'utilisation du compilateur d'Intel dans Visual Studio ne demande qu'un clic L'autre problème de ces options est que contrairement à ce que sous entendent le nom des options, le compilateur d'Intel rajoute une vérification de la marque du processeur. C'était d'ailleurs l'un des problèmes évoqués par l'enquête de la FCC contre Intel. Nous allons tenter de voir en pratique si Intel a changé ses pratiques ou non. ICC a également la réputation d'être le compilateur le plus performant, une réputation que nous allons vérifier!

Notez enfin qu'ICC intègre un troisième mode d'optimisation arch:SSE2 par exemple qui permet de réaliser une build directement pour un niveau de fonctionnalité donné, et non plus pour un processeur Intel donné. Cependant, l'utilisation des paramètres arch:SSE4. En pratique pas forcément, comme nous le verrons rapidement.

ICC est un outil payant, proposé par Intel dans de nombreuses éditions , une version d'évaluation est cependant disponible. Il existe ainsi pour toutes les architectures même si cela ne veut pas dire qu'un même code sera compilable partout, des différences subtiles particulièrement autour de la gestion de la mémoire posent souvent problème lorsque l'on tente de réaliser du code "cross-compatible", par exemple qui soit compilable et sous ARM, et sous x86 et est disponible pour quasi tous les systèmes d'exploitations.

Pour pouvoir fonctionner sous Windows, GCC requiert un environnement de développement. Deux principaux sont disponibles, d'un côté Cygwin et de l'autre MinGW. Cygwin propose un environnement de développement POSIX complet qui permet de compiler un programme Unix et de le faire fonctionner sous Windows. Une implémentation qui n'est pas sans intérêt, mais qui a un coût pratique certain sur les performances.

Dans le cas de la compilation d'un programme en C pur, ce sont ces routines Microsoft qui seront utilisées par le programme. La DLL étant très ancienne , ses implémentations sont désuètes a l'égard des processeurs modernes ce qui désavantage assez sérieusement les programmes C compilés avec. Il faudra garder en tête ce désavantage lorsque nous évaluerons les performances.

Enfin, notez que si la volonté originale de GCC était l'universalité - ce qui lui a longtemps valu une réputation de performances moindres - depuis quelques temps les développeurs misent beaucoup sur les performances.

On trouvera donc un grand nombre d'optimisations, de la vectorisation automatique à la génération de mathématiques SSE2 AVX est partiellement géré mais également des profils pour un grand nombre d'architectures x Elle inclut GCC en version 4. Et AMD? Contrairement à Intel, AMD ne développe pas directement de compilateur. Cela ne veut pas dire que le constructeur ne travaille pas sur le sujet.

Microsoft travaille également activement avec AMD et Intel pour obtenir un support cohérent et selon eux, non biaisé dans leurs compilateurs, ainsi que pour les langages managés. NET ou des optimisations pour les deux marques existent également. Enfin, AMD sponsorise et distribue un fork d'Open Open64 était en partie issu d'un projet de recherche sur les compilateurs - financé par Intel - et ciblant son architecture Itanium.

Chaque instruction en contient en réalité trois, qui seront exécutés par un groupe de trois unités scalaires. C'est donc au compilateur, pour Itanium, de choisir quelles instructions mixer pour obtenir le maximum de performances, une tâche particulièrement ardue.

Si Intel ne maintient plus ce projet, une version alternative d'Open64 continue d'être proposée par AMD. Elle n'est malheureusement disponible que sous Linux ce qui limite son intérêt pour notre article.

TÉLÉCHARGER MOISE MBIYE TANGO NAYE

Se connecter

Une première version est ainsi utilisable dès juin [7]. Ce langage s'inspire en partie du compilateur Pastel , mais aussi du compilateur portable de l' université d'Arizona [8]. Il écrit un nouveau compilateur C ANSI à partir du printemps [8] , puis, avec l'aide de Len Tower et sous l'égide de la Free Software Foundation , il distribue une première version bêta le 22 mars [9] , et la première version stable deux mois plus tard [10]. Michael Tiemann délaisse progressivement le projet au début des années par manque de temps dû à ses activités au sein de la société Cygnus Solutions. En , la version 2. Cette période débute par un processus de transition de la version 1.

TÉLÉCHARGER FRANCOIS PERUSSE TOME 9

CUDA incompatible avec ma version gcc

.

Similaire